Nicolas Dubut

Depuis le début de sa carrière de compositeur, Nicolas Dubut a composé la musique d'un certains nombre de films dont les styles sont très varié les uns des autres. Bien qu'authentique, la voix unificatrice du travail de Nicolas est une mélodie rythmique, subtile dont les thèmes incarnent l'excitation, l'aventure et le drame de ses films.

Né à Saint Germain en Laye, dans les Yvelines, Dubut a d'abord projeté devenir guitariste de Rock. Après avoir passé quelques années au conservatoire de Chatou pour une formation classique, il est frappé par les mélodies et arrangements de la musique de film. A 28 ans et armé de sa détermination, il s'est retrouvé à composer la musique du film « Anrtefacts » de Patrick O'blin en 2010, une rencontre décisive dans sa carrière.

En 2015 il compose la musique de la campagne de pub « SeptemberIsComing » pour la marque « Clairefontaine » réalisé par Damien D. Richard diplômé de l'école Luc Besson, c'est au court de cette même année que Nicolas fait une autre rencontre déterminante avec le réalisateur Rémi Hoffmann, dont le film « Les Seigneurs d'Outre Monde » de 2016 sélectionné en semi finale du « Los Angeles CineFest » en 2017 a été le premier long-métrage pour le compositeur (aux côtés de Guy-Roger Duvert) et le réalisateur, devenu la base d'une collaboration entre le cinéaste et le compositeur qui continue encore aujourd'hui. Leurs collaborations les ont amenés à travers de nombreux projets de publicités « Geek's Live », féstivales « Geekopolis », émissions télé « Roleplay », la marque « ManMano.fr », empruntant plusieurs styles différents passant par le symphonique, l’électro et le Rock.

Autre rencontre très importante pour Nicolas, celle avec le réalisateur et chorégraphe Benoît Lelièvre qui l'a mené à signé en 2017, la musique de son premier film documentaire réalisé par Lina Murad, « Chez Moi sans Toit ». Un film émouvant traitant d'un sujet d’actualité très délicat, puisqu'il parle du quotidien d'enfants Syriens vivant au camps Zaatari en Jordanie. Le film à été sélectionné au festival de film maghrébin de Genève. En suite, il signe la musique du art-film de l'artiste chinoise Ya Ping Fan « From the Time of the Dolls... » réalisé par Benoît Lelièvre. Film diffusé lors des nombreuses expositions des œuvres de l'artiste à travers le monde entier. Il signe en septembre 2017 la musique de son premier dessin animé « Lillandril » réalisé par Margaux Tamic, projet de la prestigieuse école Pôle 3D.

En 2018, il travail aux côté de Sophie Attelann sur les conseils de Benoît Lelièvre pour le film « Hikikomori » prévu pour 2019. Une nouvelle collaboration très prometteuse. Il compose également la musique pour la pièce de théâtre « Apocalypse » de Claude Granier mise en scène par Bernard Belin (ex pensionnaire de la Comédie-Française) avec la complicité de Michel Fau.

Paris Scoring