Au revoir, cher Jean-Marie

30/10/2020 à 19h10

 

Jean-Marie Moreau nous a quitté. C’est un choc immense pour le monde de la musique.

Nous pensons à sa compagne Sylvie, à ses enfants et à son petit fils Elliot dont il était si fier.

Sa carrière d’auteur fut magnifique, avec des hauts et des bas, mais jalonnée de très grands succès et de merveilleuses rencontres : François Feldman, Demis Roussos, Alain Delon, Diane Tell et tant d’autres…

Il laisse les auteurs orphelins de leur plus grand défenseur. Car loin de se satisfaire de sa propre trajectoire, il a voulu donner un sens à sa vie en la mettant toute entière au service de la collectivité.

Depuis le début des années 90 il s’engage pour la défense du droit d’auteur. D’abord à la commission des variétés de la Sacem, puis à l’UNAC et au SNAC dont il deviendra respectivement vice-Président et Président. Il rejoindra ensuite le FCM (Fond pour la Création Musicale) et la SDRM dont il deviendra également Président.

En 2003, il est élu au conseil d’administration de la SACEM, dont il est secrétaire général adjoint en 2005, puis Vice-Président en 2012 et enfin Président en 2018.

Son engagement sans faille se fera également hors de nos frontières comme membre du bureau d’ECSA (European Composers and Songwriters Alliance) et du CIAM (Conseil International des Auteurs de Musique).

Il ne se sentait pas légitime pour rejoindre l’UCMF.

A ma demande, il avait finalement accepté avec joie, conscient de l’impérieuse nécessité de rassembler plus largement encore tous les auteurs de la musique.

Il était l’ami de l’UCMF mais aussi et surtout un compagnon d’armes.

Nous avons négocié et signé ensemble en présence de la ministre le CDUBP (Code des Usages et des Bonnes Pratiques de l’édition musicale), combattu contre les GAFA à Bruxelles et à Strasbourg pour arracher cette satanée directive Européenne et mené d’innombrables combats pour défendre le droit d’auteur et la gestion collective.

Il restera l’artisan du rassemblement de toutes nos organisations professionnelles d’auteurs et d’éditeurs en collaboration étroite avec la SACEM.

Pour tous, Jean-Marie était un homme intègre, discret et tenace.

Pour moi c’était aussi un grand frère attentionné qui m’a montré la voie pour une vie réussie au service des autres.

Merci mon ami.

 

Patrick SIGWALT

Président d’honneur de l’UCMF