La mission principale de l’UCMF est de fédérer les Compositeurs, malgré le caractère solitaire intrinsèque de la profession, autour du métier, pour le porter auprès des instances décideuses et des autres professions qui souvent méconnaissent le 3è auteur du film.

Les actions de l’UCMF sont multiples, et sont portées par son Secrétaire général, les membres du bureau et les administrateurs, tous bénévoles, ainsi que par sa déléguée générale. 

3 axes principaux :

- Professionnel

L'UCMF est présente dans la plupart des instances de la filière, et pèse sur les orientations prises aux niveaux institutionnel, syndical et gouvernemental.

Nous vous représentons lors des négociations auprès de l’ensemble des instances ayant en charge l’organisation sociale de nos métiers, caisses de retraites et  sécurité sociale.

Nos membres siègent à la commission de professionnalité de l’Agessa, et de l’AFDAS ; ainsi qu’au Conseil d’administration et au sein de commissions réglementaires de la SACEM.

Nous sommes l’interlocuteur de référence des institutions, notamment le Ministère de la Culture et de Communication.

Au travers de l’adhésion de l’UCMF au SNAC, les compositeurs peuvent bénéficier de conseils juridiques.

Nous défendons le droit d’auteur, les valeurs fondamentales de la propriété intellectuelle et la gestion collective au niveau national, mais aussi international au travers d’ECSA (European Composers & Songwriters Alliance) à Bruxelles.

Enfin, voici, en partenariat avec Sacem Université, le programme UCMF-FAQ : Notre métier de Compositeur est soumis aux grands changements qui impactent l’ensemble de la filière musicale. Il est indispensable pour chacun de s’adapter voire se re-configurer face aux nouvelles donnes. Plus que jamais il est nécessaire d’intégrer une dimension administrative et organisationnelle à notre création artistique afin d’assurer la bonne pratique et la pérennité de notre métier.

Nous avons identifié une série de sujets, sociaux, fiscaux, juridiques, au sein desquels un certain nombre de thèmes est à traiter. Nous devons aider ceux qui ont le plus de mal à s’adapter: c’est une de nos responsabilités.

Retrouvez sur notre chaîne YouTube, nos programmes court vidéo, proposant de poser une question à un référent du sujet traité afin d’obtenir une réponse pouvant immédiatement être mise en pratique, de sorte à créer une bibliothèque de questions/réponses à l’ensemble des problématiques de la pratique du métier de Compositeur.


- Pédagogique 

L’UCMF a participé grandement à construire l’armature pédagogique de la classe composition de musique de film du CNSDMP, initiée par Patrick Sigwalt, lancée par Laurent Petitgirard il y a 4 ans et aujourd'hui dirigée par Bruno Coulais. L'UCMF se félicite de la réussite de cette classe qui grâce à Bruno Mantovani, directeur du conservatoire, procure à la musique de film française, un enseignement d'excellence au sein de cette prestigieuse maison, première école non anglo-saxonne classée parmi les 25 premières écoles de musique au monde en 2015 par le Hollywood Reporter

Nous suivons de très près les organismes de formation qui proposent des sessions liées au métier. Plusieurs de nos membres enseignent dans des conservatoires et des écoles de cinéma.

L'UCMF lance également un programme de sensibilisation à la musique de films dans les écoles à destination des plus jeunes.

 

- Manifestations, festivals

L’UCMF crée et organise ses propres manifestations : master classes, rencontres professionnelles, soirées et cérémonies dédiées à la musique de film (B.O. Concert, Prix UCMF).

Elle est également présente sur les festivals français dans lesquels la musique de film est présente, à travers des jurys, ou bien des prix de musique à l’image, en partenariat avec la SACEM pour certains.



ACCORD MAJEUR ENTRE AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS DE MUSIQUE

Le SNAC, l’UCMF et l’UNAC remercient Madame la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, de les accueillir le
4 octobre 2017, au ministère de la Culture, pour la signature du Code des usages et des bonnes pratiques de l’édition des œuvres musicales, 1er accord professionnel pour les auteurs, les compositeurs et les éditeurs du secteur musical.
Les organisations professionnelles représentatives d’auteurs, de compositeurs et d’éditeurs ont souhaité, par cet accord, préciser certains usages professionnels et en donner un référentiel équilibré et partagé. 

Le SNAC, l’UCMF et l’UNAC se réjouissent de cette première concrétisation répondant aux demandes qu’ils ont formulées depuis de nombreuses années et tiennent à remercier pour leur travail les médiateurs désignés par le ministère de la Culture, Madame Isabelle Maréchal et Monsieur Serge Kancel. 
Le SNAC, l’UCMF et l’UNAC considèrent cet accord comme une réelle avancée et veulent rappeler que le code signé a vocation à être étendu à l’ensemble des professionnels du secteur et à servir de référence pour l’évolution du Code de la propriété intellectuelle à venir concernant l'édition musicale.
Dans ce but, le SNAC, l’UCMF et l’UNAC demandent donc à Madame la ministre de la Culture de désigner un interlocuteur et de fixer un calendrier pour proposer une modification du Code de la propriété intellectuelle, afin de prévoir les dispositions qui permettront l’extension de l’accord signé à l’ensemble des professionnels du secteur. (Jean Marie Moreau).